Traiter le salpêtre naturellement : voici cinq solutions efficaces

Traiter le salpêtre naturellement : voici cinq solutions efficaces

Vous observez un dépôt ou des traces grises ou blanchâtres sur le mur de votre domicile ?

Votre habitation souffre donc de salpêtre.

Le salpêtre est un problème lié à l’humidité. En effet, il se forme à la suite de l’infiltration de l’eau souterraine ou de l’eau de pluie dans les murs.

Tout cela a des conséquences néfastes tant sur l’habitat que sur l’homme. Étant un sel, le salpêtre est corrosif pour les murs. Et outre le salpêtre, l’humidité engendre aussi des moisissures et des champignons qui peuvent causer ou aggraver des problèmes respiratoires ou dermatologiques tels que l’asthme, l’eczéma, etc. Ainsi, il est important de traiter le problème d’humidité et le salpêtre.

Cet article vous explique comment prévenir et traiter naturellement le salpêtre dans votre maison, après avoir décrit son processus de formation.

 

Salpêtre : comment se forme-t-il ?

Lorsque l’humidité remonte du sol vers la surface, elle charrie des sels minéraux présents dans le sol. Ce processus s’appelle les remontées capillaires, car l’humidité remonte à la surface par capillarité, c’est-à-dire qu’elle ne s’arrête pas de progresser verticalement du fait de la porosité du mur. (C’est le même phénomène que l’on observe avec un morceau de sucre trempé dans du café.) Une fois qu’elle atteint le mur, l’humidité s’évapore au contact de l’air pour ne laisser place qu’aux sels minéraux. Il s’agit essentiellement de nitrates. Notez que les nitrates ont la particularité de se dissoudre dans l’eau et de se solidifier au contact de l’air. C’est pourquoi, ils se cristallisent pour former une efflorescence : un dépôt gris ou blanchâtre qui ressemble à des cristaux ou à des amas de fibres. C’est ce qu’on appelle le salpêtre ou « sel de pierre » (traduction littérale de son nom latin). Le sel de pierre est souvent visible au niveau des soubassements, des pieds de mur, ou encore dans les caves.

Remarque : le salpêtre n’affecte pas uniquement les maisons de campagne. Ce fléau touche aussi les habitations en ville. Étant plus imperméables que les murs cimentés, les sols bitumés ou goudronnés entravent également l’évacuation de l’eau de pluie et favorisent ainsi les remontées capillaires.

 

Traiter le salpêtre naturellement : les solutions

Pour traiter le salpêtre naturellement, il faut rétablir la respiration des murs, soit permettre au mur de respirer de nouveau. Pour ce faire, vous avez les cinq possibilités suivantes :

  • retirer l’enduit extérieur ;
  • retirer l’enduit intérieur ;
  • réaliser un drain ;
  • installer un mur chauffant ;
  • disposer d’un système de ventilation adapté.

 

Solution n° 1 : retirez l’enduit extérieur

Si votre maison est enduite de ciment, ce dernier peut être trop imperméabilisant et donc empêcher les murs de respirer. Le retirer permettrait alors de laisser les murs respirer de nouveau. Cette solution devient incontournable lorsque les murs ont été enduits des deux côtés.

Cependant, si l’humidité des murs est trop importante, vous ne pourrez pas refaire le revêtement mural. Dans ce cas, retirez environ un mètre d’enduit en partant du pied de mur. La zone la plus exposée pourra ainsi sécher et l’humidité cessera de monter. Il est préférable de laisser la zone à nu pendant environ un an (sauf si la zone est exposée au ruissellement des pluies) pour qu’elle sèche jusqu’à la disparition complète du salpêtre. Ensuite, appliquez en bas du mur un enduit composé à la fois de chaux et de pouzzolane. Car cette dernière est très poreuse et aérée, ce qui favorise le séchage de la zone. De plus, elle protège des éventuelles éclaboussures d’eaux pluviales.

 

Solution n° 2 : retirez l’enduit intérieur

Si, comme l’enduit extérieur, l’enduit intérieur contient du ciment ou un adjuvant imperméabilisant, vous devez également le retirer et le refaire à la chaux ou à la terre. Ensuite, appliquez une finition adaptée. Évitez de ferrer ou de stuquer votre enduit, ou encore d’utiliser de la cire et des huiles dures. Ces procédés rendent le mur moins respirant et entraîneraient donc la réapparition du salpêtre.

 

Solution n° 3 : réalisez un drain

Pour traiter le salpêtre naturellement, il est primordial d’agir contre l’humidité. Pour cela, vous pouvez installer un drain autour de la maison afin d’évacuer les eaux de pluie. Il protégera ainsi le soubassement en évitant leur stagnation et ainsi, leur pénétration dans les murs.

 

Solution n° 4 : installez un mur chauffant

Des plinthes ou un mur chauffants permettent d’assainir les murs et d’empêcher la prolifération des moisissures. Cette solution est d’autant plus efficace et durable lorsqu’elle est couplée à une ventilation de qualité.

 

Solution n° 5 : disposez d’une ventilation adaptée

Faites réviser votre système de ventilation afin de vous assurer de son bon fonctionnement. Car les problèmes d’humidité sont souvent liés à une mauvaise ventilation des espaces intérieurs. Il est donc parfois nécessaire de changer les piles de l’extracteur ou d’entretenir les grilles d’aération pour éviter leur obstruction. Pour une aération optimale de votre intérieur, veillez également à ouvrir vos fenêtres quotidiennement.

 

Vous connaissez d’autres traitements naturels pour prévenir ou éliminer le salpêtre ? N’hésitez pas à partager votre expérience en laissant un commentaire ci-dessous.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *